085-0df74beb.jpgPhotographie Julio Bittencourt, Ramos

A Rio de Janeiro, la plage n'est pas une réalité à portée de main pour les pauvres qui habitent  les quartiers populaires du nord de cette ville tentaculaire de plus de six millions d'habitants.

  6217212333_0610a156a2.jpgPhotographie Julio Bittencourt, Ramos

En 2001, le gouvernement de l'Etat de Rio de Janeiro, construit un lac artificiel d'eau salée, autrement dit une immense base de loisirs, le Piscinao de Ramos, situé aux alentours de 15 favelas de Rio, afin de permettre aux plus démunis de gouter aux joies de la baignade.

Les photographies de Julio Bittencourt, ont été exposées en 2011 à la Galerie 1500 de New York et à la Galeria da Gavea de Rio de Janeiro.
Retour à l'accueil