Que savoir sur un bon de réception de commande ?

En situation d’entreprise ou au moment de procéder à un achat de marchandise, un certain nombre de documents deviennent impératifs à remplir. Le bon de réception de commande fait partie de ces documents. Sa validité est conditionnée par certains éléments. Quelles sont les parties essentielles d’un bon de réception de commande ? Trouvez ici les éléments de réponse à cette question.

Qu’est-ce que le bon de réception de commande ?

Le bon de réception de commande est un document commercial. Il a valeur de contrat entre un acheteur et un vendeur. Dans le cadre d’une conclusion de vente, le bon de réception de commande a donc valeur juridique et peut servir.

Il s’agit d’un document important du fait qu’il représente la pièce justificative attestant de l’existence d’un contrat de vente. L’acheteur peut être une société ou une personne physique. Quant au vendeur, il peut s’agir d’une entreprise ou d’un individu.

Le bon de réception de commande n’est pas une exigence. Une commande peut être passée si l’accord verbal a été établi entre les deux parties en présence. Cependant, le bon de commande offre une meilleure garantie.

Les parties essentielles d’un bon de réception de commande

Un bon de commande comporte plusieurs parties et la forme peut varier. Toutefois, certains éléments seront forcément présents.

L’identité du fournisseur

Ce volet est réservé à l’entreprise ou à la partie qui s’engage à fournir la marchandise ou la prestation. L’identification du fournisseur se fait suivant plusieurs formats. Mais il est capital d’avoir la dénomination du fournisseur. En raison des risques de confusion, il faut aussi préciser le siège social du fournisseur, sa forme juridique, son numéro d’identification fiscale et surtout son adresse.

L’identité du client

Étant donné qu’il s’agit d’un contrat entre deux parties, il est aussi primordial d’identifier le client. S’il s’agit d’une entreprise, il faudra inscrire la dénomination de l’entreprise, son siège social, son adresse, sa forme juridique et son numéro d’identification fiscale. N’oubliez pas de mentionner le nom de celui qui passe la commande au nom de l’entreprise.

S’il s’agit directement d’une personne physique comme client, le nom et le prénom, le numéro de téléphone et l’adresse de cette dernière peuvent servir d’identification.

Les détails sur le contenu de la commande

Cette étape est très importante. C’est le nœud du bon de réception de commande. C’est l’étape qui précise exactement la nature de la commande.

Le terme « désignation » est mis pour chacun des articles de la commande. À ce sujet, les noms attribués à chaque article doivent être compréhensibles par tous. Cela permet à chaque partie d’être sur la même longueur d’onde en termes d’articles commandés.

En plus de désigner chaque article, cette partie renseigne aussi sur la quantité d’articles commandés. C’est aussi la rubrique réservée pour mentionner le prix unitaire hors taxe de chaque article. Le taux de Taxe à Valeur ajoutée appliqué à chaque article est aussi mentionné.

Le prix total hors taxe

Le bon de réception de commande s’occupe de préciser aussi le prix total hors taxe pour chaque article. Ce total tient compte de la quantité et du prix unitaire de chaque article.

Par la suite, le bon de réception renseigne sur le prix total toute taxe confondue pour l’ensemble des articles. Il s’agit de la valeur financière du bon de commande.