Dans les beaux quartiers de Paris, non loin du Boulevard Haussmann,

 

A l’angle de la rue de Courcelles et de la rue Rembrandt,

 

Se dresse un bel immeuble d’architecture extrême orientale,  la maison de Monsieur Ching Tsai Loo

  

 

Une belle pagode avec sa façade rouge et ses tuiles vernissées,


   Un petit bijoux exotique au milieu des sévères immeubles haussmanniens




Les crêtes des toits sont ornées d'animaux censés protéger des esprits malfaisants, ils sont toujours par nombre impair

 M. Ching Tsai Loo venu étudier à Paris, n’en est plus reparti. Importateur d'antiquités. il fera construire par un architecte français, en 1928, cet élégant bâtiment. 

 

Aujourdh'ui c'est une galerie d’art aux salons décorés de panneaux laqués, elle accueille des réceptions privées hébergeant de riches collections d’art chinois

 

 



Retour à l'accueil