Vasa.JPGLe 10 aout 1628, le trois mâts Vasa prend la mer pour son voyage inaugural, c'est un bateau de 69 mètres de longs, de trois étages, destiné à devenir le plus puissant navire de guerre de Scandinavie.

Mais il prend du gîte à la première rafale de vent et se redresse, mais une seconde rafale le couche sur son flanc,  l'eau s'engouffre alors par les sabords destinés au canons.

Il sombre vingt minutes après son départ, devant des centaines de suédois venus assister à son départ. 

 Vasa-sabord.JPG

Un naufrage du à la combinaison de plusieurs facteurs mettant en cause la structure même du bâtiment, en particulier sa hauteur et sa charge surdimensionnée.

vasa-maquette.JPGLa maquette du Vasa à l'échelle 1/10

P1270262-copie-1
En 1961, le vaisseau est exploré par des scaphandriers puis renfloué après avoir passé 333 années au fond du port.

Restauré pendant une cinquantaine d'années, avec la plus grande minutie pratiquement à l'identique, le vaisseau est aujourd'hui l'une des plus grandes attractions touristiques du pays.

Un musée entier lui est dédié sur l'île de Djugarden. 


Vasa-haubans.JPGLe Vasa est le seul bateau au monde datant du 17ème siècle à avoir été conservé.


Que s'est-il passé ?

"De nos jours, nous sommes en mesure de calculer exactement comment un bateau doit être conçu pour bien tenir la mer. Au 17ème siècle, les architectes utilisaient des tables contenant les mesures qui avaient bien fonctionné dans le passé. Nous savons, grâce à des documents d'époque, que les plans du Vasa furent modifiés après le commencement des travaux.

Le roi voulait que le nombre de canons à bord fût plus important que sur les autres navires. Du coup, les dimensions prévues pour le vaisseau ne correspondaient plus et les constructeurs étaient dépassés par les événements. Le Vasa fut construit avec une superstructure haute, incluant deux ponts pour les canons. Le fond du navire fut rempli par de grosses pierres qui servaient de ballast pour le garder d'aplomb dans l'eau. Mais la partie supérieure du Vasa était trop lourde et les 120 tonnes de ballast qu'il transportait étaient insuffisantes pour compenser." Source http://www.vasamuseet.se/sv/Sprak/Francais/


 

Retour à l'accueil