SELARON AFP
C'était une célébrité, un artiste, un poète, un décorateur fou.

Durant une vingtaine d'années,  l'artiste peintre et céramiste chilien Jorge Selaron passait son temps à décorer, de façon fort originale les escaliers menant à son domicile, entre le quartier de Lapa et la colline de Santa Teresa.

Mais l'artiste a été retrouvé mort, assassiné, un matin de janvier 2013.

 

P1340859.JPG

Il nous laisse une oeuvre délirante, colorée sur fond rouge, devenue l'une des plus célèbres attractions de Rio et du Brésil.


P1340855.JPG Un escalier de 215 marches, initialement décoré par Selaron pour la Coupe du Monde de Football de 1994.


P1340858.JPG Rien ne semblait l'arrêter,  ses voisins eux aussi avaient droit à la déco extravagante de l'artiste...


P1350298.JPG

Des milliers de céramiques provenant de partout dans le monde, un mélange hétéroclite plein d'humour.

  P1350299.JPG

Des carreaux provenant de plus de 60 pays différent, il n'hésitait pas à demander à ses visiteurs de lui en envoyer pour compléter sa délirante collection.

 

P1350304.JPG

 

P1350295.JPG

 

P1350294.JPG


P1350305.JPG


P1350288.JPG

Classé comme monument historique par la mairie de Rio de Janeiro en mai 2005. Selaron avait été décoré "Citoyen d'honneur" de la ville.

 

P1350290.JPG

 

Au revoir Jorge Selaron, l'artiste aux marches folles
Nicolas Bourcier (Lettre d'Amérique du Sud) Journaliste au Monde

 

Retour à l'accueil