Sur la mythique route de la soie, nous arrivons à Boukhara par des petites ruelles poussiéreuses, sous une chaleur étouffante, impression d’un monde médiéval et lointain. 



voyage ouzbekistan tadjikistan 103Arrivée dans notre hôtel :   après avoir poussé une majestueuse porte de bois, une cour intérieure bordée d’un iwan (auvent ou terrasse couverte dont le toit repose sur des colonnes de bois sculptées) 

 

Nous nous asseyons sur un charpaia, une sorte de grand lit de bois recouvert de coussins sur lequel on peut prendre des collations ou se reposer.


Cette maison date de 1869 est une des plus belles de Boukhara. B&B Hovli Poyon, 13 rue Usman Khodjaev.  

 

Les ruelles sont écrasées de soleil. Visite d’un ancien caravansérail. Par un escalier dérobé, nous montons sur le toit, et arrivons au niveau des terrasses de la ville, toutes les constructions sont en briques, ce qui fait des couleurs très douces. Le soir, dîner près du grand bassin bordé de mûriers centenaires. Il apporte une note de fraîcheur et beaucoup de vie à ce quartier. Statue de Nasruddin, ce derviche voyageait sur son âne, il était une sorte de Robin des Bois local, beaucoup de légendes furent écrites à son sujet. 

  

Visite de la Madrasa Nadir-Divanberg, mais il faut compter avec ses nombreux marchands installés à l’intérieur vous proposant mille et unes breloques, sacs, tapis, foulards de soie, céramiques, plats, ciseaux …  

 

 voyage ouzbekistan tadjikistan 099La petite madrasa du Tchor Minor, qui veut dire quatre minarets, on monte sur le toit grâce à l’escalier d’une des quatre tourelles.  

 
La mosquée Magok-I-Attari, la plus ancienne (et ma préférée) d’Asie Centrale, la façade est en terre cuite sculptée et vernissée. Construite sur le site d’un ancien temple bouddhiste puis d’un temple zoroastrien dédié à la lune.   

voyage ouzbekistan tadjikistan 102
Visite de la Khanaka Nadir-Divanberg, elle accueillait autrefois en pèlerinage, les derviches tourneurs, ils logeaient dans les cellules qui entourent la mosquée aujourd’hui transformée en galerie d’art. Superbes décorations de moulures peintes en papier mâché. Déjeuner près du bassin et sieste indispensable, il fait une chaleur étouffante. 

Visite des madrasas, Kosh, Oulougbek et Abdud Aziz Khan. 

Notre guide nous rappelle que la première madrasa pour les femmes fût construite par Oulougbek à Samarkand.   

 voyage ouzbekistan tadjikistan 107 

 Balades, palabres avec les marchands, allers et retours parmi les milles et unes boutiques et étalages des ruelles de la ville …. Bijoux, tapis, kilims, foulards et babioles, herbes aromatiques, CD et cassettes de musiques orientales …   

voyage ouzbekistan tadjikistan 125Et enfin l’inoubliable et magnifique ensemble architectural Poy Khalon.

Il comprend la madrasa Mir-I-Arab, toujours en activité de nos jours avec une centaine d’étudiants, c’est d’après notre guide la plus réputée du monde musulman. On y étudiait aussi à l’époque soviétique. 
  

 

 voyage ouzbekistan tadjikistan 108 

Mais le plus fascinant est à mes yeux la redoutable tour Poy Khalon. Nous avons grimpé comme autrefois le muezzin, pour l’appel à la prière, les 105 marches de ce minaret. Surnommée la tour de la mort, y étaient précipités les malheureux condamnés. Autant dire que la vue de là haut est absolument impressionnante. Cette tour était éclairée la nuit et servait ainsi de phare, les caravanes pouvaient se repérer. Sa construction de forme conique est faite de briques. 


Il faut flâner, prendre son temps, dans ce superbe ensemble Poy-Khalon, il laisse au visiteur un sentiment de majesté, de grandeur mais aussi de recueillement notamment dans cette immense cour aux arbres centenaires où les croyants viennent prier. C’est un lieu qui m’a fascinée et auquel je pense souvent, un lieu qui restera inscrit dans ma mémoire très longtemps … 

voyage ouzbekistan tadjikistan 126
Magie de Boukhara. 


Boukhara, Août 2005

 

Retour à l'accueil