DSC02932.JPGLe nom de la rose trémière (alcea rosea) serait une modification du terme d'« outremer ».

Elle aurait été rapportée des croisades au XIIe ou XIIIe siècle. D'autres sources indiquent qu'elle aurait été importée de Chine au XVIe siècle.

  DSC02934.JPG

On la surnomme aussi rose à bâton, passe rose, primerose, rose de Damas, bâton de Jacob...

Vivace et rustique, elle se sème toute seule, au soleil, souvent au pied des vieux murs, elle égaie ainsi les ruelles et chemins de nos villages.

Retour à l'accueil