P1230898.JPGLa grande et la petite Fauconnière sont deux impressionnants pitons de grès décrochés des falaises abruptes, où logent en parfaite cohabitation de février à la mi-juillet, des milliers d'oiseaux : cormorans huppés, goélands argentés, fulmar boréals, guillemots de Troïl, mouettes tridactyles, pingouins Torda...


P1230935.JPGUn territoire inaccessible pour le commun des mortels, mais promontoire grouillant de vie, de cris d'oiseaux, d'allers-retours incessants, un véritable sanctuaire ornithologique faisant le régal des spécialistes de la gent volatile ainsi que des photographes



P1230936.JPGCertains mordus n'hésitent pas à emprunter sur le côté de la falaise, une corniche vertigineuse appelée "le chemin des fous" afin de s'approcher au plus près des pitons rocheux (sur la photo si vous regardez près du rocher blanc, il y a un homme avec son matériel)

 

P1230929.JPGMais pour ma part, le spectacle se situe tout près, dans la salle du restaurant La Fauconnière, un lieu un peu kitch (je referais bien la déco) mais offrant une vue époustouflante sur la baie  

 

P1230933.JPGje n'ai pas testé le restaurant à l'heure du déjeuner mais j'ai craqué à l'heure du thé pour les gateaux absolument délicieux...

 

Le Cap Fréhel constitue un des sites les plus célèbres de France, notamment pour son avifaune. Ses falaises accueillent, chaque année, 8 espèces d’oiseaux marins fidèles à leurs sites de reproduction. Dés février et jusqu’à la mi-juillet, plus d’un millier d’oiseaux y trouve refuge et crée un spectacle unique à ne pas manquer. 

 Les falaises du Cap Fréhel sont des sites privilégiés pour étudier les espèces hauturières qui s’approchent des rivages pour réaliser leur reproduction. 

Source
Grand site Cap d'Erquy, Cap Fréhel

Retour à l'accueil