COPA-DE-MUNDO6.jpgLa passion des brésilens pour le sport le plus populaire du monde n'est plus à démontrer. Le Brésil a ainsi eu l'honneur de  décrocher le Mondial de Football 2014, et pour l'état d'engager de somptueuses dépenses.

Mais ce géant sud américain après une décennie de changements tant sur le plan social que sur le plan écononique, n'avait pas prévu de très vives  contestations d'une partie de la population et surtout des jeunes générations pour qui la vie au quotidien reste difficile  "se passer du Mondial mais pas de transports, d'écoles ni d'hôpitaux dignes de ce nom", une réaction entrainant de vives manifestations dans les principales grandes villes du pays.

La goutte d'eau qui a fait déborder la coupe...

Le salaire minimum au Brésil est d'environ 260 euros



Retour à l'accueil