P1150925.JPGLes anciennes publicité peintes disparaissant peu à peu au rythme des rénovations, je découvre celle-ci, sur le mur d'un bâtiment du centre ville de Besançon

 

P1150926-copie-1.JPG Une publicité rappelant la présence d'une succursale du célèbre grand magasin parisien Au Bon Marché


inauguration.jpg 

Au Bon Marché est au 19ème siècle, le tout premier grand magasin crée en France, par Aristide et Marguerite Boucicaut.Ils crééent un concept résolument moderne, proposant un assortiment de marchandises, des prix indiqués sur une étiquette, un accès direct, le principe du satisfait ou remboursé et une mise en scène de la marchandise dans un espace de vente.   

Pour attirer sa clientèle féminine, Boucicaut crée également les premières toilettes pour femmes, un salon de lecture pour leurs maris le temps qu'elles fassent leurs emplettes, poste plus de six millions de catalogues de mode, un service de livraison à domicile et la vente par correspondance.

  sce-expeditions.jpg

 

Il développe la publicité : affiches, calendriers, réclames, agendas annoncant des évènements quotidiens...

Après les épouses, il cible les mères en distribuant des boissons, ballons rouges ou des séries d'images pédagogiques en « chromos » pour leurs enfants, organisant aussi des promenades à dos d'âne.

Les bourgeoises peuvent s'échapper du logis et passer de nombreuses heures dans le magasin à essayer les produits, notamment des vêtements aux tailles standardisées.

Certaines d'entre elles s'endettent ou deviennent cleptomanes,  d'autres sont troublées à l'idée se faire effleurer par des vendeurs qui leur font essayer gants ou chapeaux.

La respectabilité du magasin étant remise en cause, Aristide Boucicaut fait engager des vendeuses qui sont logées dans les étages supérieurs du magasin et qui représentent la moitié du personnel.


sce-expeditions2.jpg

En uniforme noir strict, les vendeuses sont licenciables et corvéables à merci mais peuvent bénéficier de la promotion interne (second, chef de comptoir puis gérant selon une progression non plus à l’ancienneté mais au mérite).

 

Avec une gestion paternaliste inspirée par le socialisme chrétien , Aristide Boucicaut crée notamment pour ses salariés une caisse de prévoyance et une caisse de retraite, un réfectoire gratuit, un jour de congé payé hebdomadaire. 

   

En 1989, après 151 années d'existence, le magasin Au Bon Marché change de nom et devient Le Bon Marché, c'est aujourd'hui LE grand magasin de luxe de la rive gauche.

 

Retour à l'accueil