P1200333.JPGDe son vrai nom Amphithéatre Flavien, le Colisée de Rome (Colosseo) est le plus grand édifice de spectacle construit par les romains en 72 avant JC, sous la dynastie des Flavien



P1200465.JPGIl est le symbole de la Rome antique


 

P1200469.JPGLe lieu où tout bon touriste se précipite afin de se sentir littéralerement écrasé par le poids des siècles 

 

P1200299.JPGUn "monstre" en marbre de travertin, renforcé de murs de briques, dont la façade comprend trois étages portés sur des piliers quadrangulaires, un quatrième étage pour couronner le tout


P1200496.JPG

 

P1200477.JPGL'intérieur pouvait accueillir jusqu'à 50 000 personnes qui s'installaient sur des gradins disposés autour de l'arène, posée au-dessus de galeries souterraines

 

P1200478.JPGCes galeries souterraines constituées de quatre niveaux,  servaient de coulisses aux combattants mais aussi aux animaux

 

 

P1200481.JPGL'ensemble est maintenant en ruine : tremblements de terre mais aussi diverses périodes de "récupération" 

 P1200482.JPGUne vue aérienne du Colisée

 

P1200486.JPG

Qui ressemblait à cela à l'époque romaine : recouvert d'immenses tentures afin de se protéger des intempéries et du soleil 

 

P1200488.JPGL'entrée du Colisée était gratuite pour les spectateurs, les jeux étant financés par les empereurs 

 

P1200495.JPGOn s'installait selon son rang social , les gradins les plus hauts pour les rangs les plus élevés et les loges impériales, plus bas les chevaliers, la petite bourgeoisie et en bas le petit peuple 


P1200489.JPGLes spectacles les plus prisés étaient bien sur les combats de gladiateurs, ainsi que les combats contre des bêtes féroces. Le peuple se distrayait, le gouvernement avait la paix !

 

L'Amphithéatre Flavien ne pris son nom de Colosseo qu'au moyen âge, en raison de la présence d'une colossale statue de Néron haute de 35 m qui se trouvait à la maison Dorée (Domus Aurea)

 

A Rome, vis comme les romains, si fueris Romae, Romano vivito more, si fueris alibi, vivito sicut ibi. Cette phrase attribuée à Ambroise de Milan date du IVe siècle, littéralement : Si tu es à Rome, vis comme les romains, si tu es ailleurs vit comme on y vit. En quelque sorte se plier aux règles de l'endroit où l'on se trouve...

 

 

 

Retour à l'accueil