Sur le port Tino Rossi d'Ajaccio


 

 On est d’abord impressionné
Par ces paquebots accostés,
Déversant en Méditerranée
Des milliers de passagers
Retraités ou p’tites pépées
Amoureux ou âmes esseulées 
Ils sont tous très pressés
de visiter les ruelles de la cité

  Aucune particularité

Sauf celles indiquées

Dans mon dico préféré

Le Larousse Illustré

 

Mât de misaine ou d’artimon ?
Huniers, perroquets ou cacatois ?
Pour sûr, une goélette possède trois mâts !

   Et puis flâner sur les quais

 

Crevettier ou chalutier ?

Baleinier ou langoustier ?

 

Caique ou Laisse-les-dire ?

Boutre ou grandcopaise ?

  Corbeau des mers ou coquillier ?

Flambart ou filadière ?

  

Bisquine ou chasse-marée ?

Bolincheur ou morutier ?


Et puis s’attarder

Devant tous ces filets

   Mille fois tissés et réparés

 Etalés ou enroulés
 

 

Langoureusement lovés
Sous le soleil d'été

   Dorades et rougets

N’ont qu’à bien se planquer !  

 

Le port maritime d'Ajaccio, mai 2009

 

 

Nos belles régions de France

Retour à l'accueil