Dans le vieux bourg de Kourou, il reste encore quelques cases créoles, modestes batisses de bois et de tôle ondulée, repeintes au fil du temps.


Construites avec les moyens du bord, pour résister aux aléas des intempéries, à la chaleur tropicale humide, ces cabanes de pêcheur on abrité des familles, vu grandir des enfants, entendu mille rires et chansons, vécu des joies et des peines, désormais tout cela appartient au passé.




Comment rester indifférent devant ces couleurs delavées par le temps ?



Elles sont désormais délaissées, leurs habitants ayant rejoint des HLM 

Ces cases seront un jour démolies, qui sauvegardera ces éphémères créations ?

Guyane


Retour à l'accueil